Témoignage de Valérie

En Août 2016, on m’a diagnostiqué un double cancer du sein. Le verdict médical est sans appel : opération, chimiothérapie, radiothérapie et hormonothéraphie pendant dix ans. Cette nouvelle m’a complètement anéantie. J’ai cru que le monde s’effondrait sous mes pieds, que je n’arriverai jamais à supporter tout ça. L’angoisse, le stress et les insomnies ont commencé à apparaître. Suite à certains conseils, j’ai décidé de faire appel à de la médecine douce comme le neurofeedback (dont un ami m’avait parlé) pour essayer de canaliser toutes ces angoisses.

J’ai fait 2 premières séances avant de subir mon opération. Je peux vous assuré que j’ai constaté une forte diminution de mon angoisse. J’ai abordé cette opération avec davantage de sérénité. Chose qui me paraissait inenvisageable, je suis partie au bloc opératoire plus détendue.

J’ai continué les séances tout au long de ma chimio afin de me concentrer sur mon traitement et  de ne pas me laisser envahir par mes angoisses. Ces séances m’ont fait un bien fou et m’ont aidé à gérer mon stress.

Maintenant, j’ai terminé mes gros traitements. Dés que je sens mes angoisses revenir, je repars faire 2 ou 3 séances pour me vider de ce stress qui peut devenir très vite invivable.

Je ne remercierai jamais assez Eric GATA, de m’avoir permis d’affronter cet événement avec moins de stress et de continuer à m’épauler quand le besoin s’en fait sentir.

Je conseille à toutes les femmes qui doivent surmonter ce mal de venir faire l’expérience du neurofeedback. Certes cela n’effacera pas le traumatisme mais au moins vous le vivrez plus détendue.

C’est simple, rapide et surtout pas douloureux, alors allez-y, foncez.