Dépression, les plantes qui vous font du bien !

Dépression agir vite grâce aux plantes.

 

dépression agir vite

 

Superbe article ce mois çi dans Plantes et bien-être sur la dépression ou passage dépressif. Aujourd’hui énormément de gens sont un jour ou l’autre confrontés à des moments difficiles qui peuvent entraîner une petite déprime ou dans les cas les plus grave une dépression. Mais dans les cas ou votre dépression n’est pas sévère vous pouvez vous aidez de plantes que nous allons détailler, mais la dépression c’est quoi, quels sont les marqueurs qui peuvent vous alerter:

1- Une tristesse durable, un désintérêt, du pessimisme.

2- Un ralentissement psychologique comme un manque d’ouverture sur le monde extérieur, une absence de projet, le ralentissement du mouvement corporelle…

3- Des dérèglements comme le sommeil, l’appétit, la libido. Une fatigue qui s’installe…

4- Une mauvaise estime de soi, idées noires…

Certaines personnes sont sensibles au manque de luminosité et particulièrement pendant la période précédant et suivant le solstice d’hiver. Cela peut entraîner un état appelé « dépression saisonnière ». Comme nous l’avons évoqué, la luminothérapie y a toute sa place. Plusieurs études ont démontré qu’une supplémentation quotidienne de L-tryptophane était aussi efficace que la luminothérapie et plus efficace qu’un placebo dans le traitement de la dépression saisonnière. D’où l’intérêt d’associer la luminothérapie avec la prise d’extrait de griffonia pour être encore plus efficace.

En cas de suspicion de troubles de l’humeur qui traînent depuis quelques semaines, il convient de consulter pour éliminer une origine biologique, organique ou psychiatrique. Ensuite, dans l’idéal, un traitement par phytothérapie pourra être entrepris en cas de :

-Dépression légère

-Manifestations dépressives (symptômes isolés, en nombre insuffisant ou d’une durée inférieure à 15 jours)

-Symptômes d’intensité sévère mais transitoires de type réactionnels comme pour un deuil par exemple.

Les plantes qui régulent les neuromédiateurs cérébraux

Différents plantes peuvent aider dans le passage de votre dépression, lors d’une déprime vous pouvez prendre par exemple:

Le millepertuis mais attention Comme le pamplemousse, le millepertuis nécessite des précautions d’emploi strictes qui consistent tout simplement à ne prendre aucun traitement médicamenteux au long cours en même temps ! Le millepertuis ne sera pas proposé de principe aux personnes atteintes de troubles de pathologies neurodégénératives de type maladie d’Alzheimer, ni à celles atteintes de troubles bipolaires ou de schizophrénie. Les effets secondaires sont rares a l’exception de quelques brûlures intestinales et une photosensibilisation pour les extraits riche en hypericine.

Interactions médicamenteuses référencées avec le millepertuis :Traitement anticholestérol (statines), tous les antidépresseurs, antipsychotiques, contraceptifs oraux, anticoagulants, chimiothérapies, antirétroviraux (SIDA), digoxine, théophylline, immunosuppresseurs, anticonvulsivants.

Le safran Plusieurs études révèlent que la consommation d’extrait de stigmates de safran permet de réduire significativement les symptômes de la dépression. D’autres essais cliniques montrent que ses effets sont équivalents à ceux des anti-dépresseurs conventionnels comme la fluoxétine ou l’imipramine. Quelques études positives existent même quant à son efficacité dans les cas de dépression grave. Le mode d’action incriminé est la recapture de la sérotonine grâce au safranal et à la crocine. On note l’absence d’effets secondaires du traitement au safran, mais son utilisation est déconseillée de principe aux femmes enceintes car il pourrait théoriquement provoquer des contractions utérines.

dépression

La griffonia Principes actifs principaux : 5-HTP (5-hydroxytryptophane), lectine
La graine de cette plante africaine présente une concentration exceptionnelle, d’un acide aminé appelé l’hydroxytryptophane (5-http), présent naturellement jusqu’à 3 ou 7 %. Or le 5-HTP est un précurseur de la sérotonine, le neuromédiateur impliqué dans l’humeur, le sommeil et l’appétit. Plusieurs études montrent que la consommation d’extrait de 5-HTP a une action comparable voire supérieure aux antidépresseurs médicamenteux… mais sans les effets secondaires. Plutôt que d’inhiber la recapture de la sérotonine dans la synapse, le 5-HTP intervient comme matière première qui peut diffuser dans le cerveau où il est transformé selon les besoins en sérotonine.
On préconise une prise plutôt dans la deuxième partie de la journée. Pour en augmenter l’efficacité, certains auteurs conseillent de traiter parallèlement, s’il existe, un déficit de réponse au stress par une plante adaptogène comme la rhodiole ou le ginseng.
Il est important de vérifier que l’extrait de griffonia possède au minimum une concentration de 15 % de 5-HTP. Commencer toujours par la plus petite dose préconisée au départ. Pas d’effets secondaires indésirables rapportés à ce jour.

 

(Source plantes et bien être fev 2016)

Cet article est à visé informative, je me dégage de toutes responsabilités sur une mauvaise interprétation de l'article, toujours consulter votre médecin avant toute chose, il est le seul à pouvoir poser un diagnostic.