Témoignage de Catherine

Depuis 9 ans je souffre d’une Polypose Naso Sinusienne avec triade

Au fil des années mon état général s’est beaucoup affaibli, progressivement une fatigue chronique s’est installée tout cela a fini par m’emmener en mai 2016 vers une dépression (anxiété, angoisse, insomnie, brûlures d’estomac…)

Courant août une de mes collègues me parle de Mr GATA et du Neurofeedback.

Première rencontre avec Mr GATA et première séance de Neurofeedback  le 29 aout.

Dès la cinquième séance je ressens plus d’énergie, envie d’entreprendre.

Mr GATA me propose d’associer des séances d’hypnose (sur l’angoisse et l’insomnie) avec des séances de Neurofeedback

Ce seront les séances 7 et 9

A la séance 8 je remarque que mon angoisse s’est considérablement atténuée.

A la dixième séance je constate que mon sommeil est plus paisible, j’arrive même à me rendormir.

A la onzième séance, un bilan s’impose, et je ne peux que constater : plus d’énergie, une vitalité débordante, envie d’entreprendre, de bouger, je ressens une puissance d’euphorie en moi …

Quelle revanche après toutes ces années malades, je « revis » et suis pleine d’espoir pour la suite.

A ce jour je poursuis mes séances de Neurofeedback, une prochaine séance d’hypnose sur les défenses immunitaires est programmée.

Je suis très reconnaissante du cadeau que la vie m’a fait en mettant Mr GATA sur mon chemin.

Je remercie vivement Mr GATA, pour son professionnalisme, son écoute, ses conseils, ses soins en aromathérapie et pour cette chaleur de bien être que l’on ressent dès que l’on franchit la porte de son cabinet.

Cathy.

Témoignage de François 68 ans

C’est suite à un AVC que j’ai commencé les séances, de Neurofeedback, au fur et à mesure des séances, progressivement je me suis senti plus calme plus serein les somnolences s’ estompent .

Je peux aujourd’hui reconduire grâce à plus de vigilance et de concentration.

Mr GATA m’a permis de reprendre gout en la vie je reprends doucement confiance en moi. Merci à l’ orthophoniste qui m’a donné ses coordonnées .

Merci à Mr GATA qui grâce à  son sérieux et son professionnalisme me permet de consolider ma guérison.

Témoignage de la maman de Marc 27 ans

Je souhaiterais en ce jour apporter ma contribution à tous les témoignages laissés sur le blog de M. GATA.
Et tout d’abord dire mon soulagement ! Ma gratitude, ma sidération …

J’ai un fils de 27 ans qui a toujours présenté un profil particulier. Diagnostiqué hyperactif à l’âge de 6 ans, il a présenté très tôt des signes de dysfonctionnement, des troubles du comportement qui ont fait conclure à une dysharmonie évolutive.
Il m’est particulièrement pénible de revenir sur toutes ces années où Marc était quasiment ingérable, angoissé, stressé en permanence et où les psychiatres multipliaient les hypothèses contradictoires quant à sa pathologie, son devenir scolaire ou son évolution.
J’ai toujours été à ses côtés pour trouver des solutions, le faire progresser et améliorer son bien-être. Le décès de son père en 2002 l’a fait « exploser » et a considérablement affecté son langage, ruiné son intégration scolaire, en compromettant largement son avenir;

A 17 ans, Marc a décidé de cesser de se détruire et a entamé sa « reconstruction » (!). Alors, relaxation, sophrologie, acupressure, en plus du suivi psychologique, hypnose à Limoges et … orthophonie !
C’est Mme Morsetti, orthophoniste à Périgueux, qui s’est chargée valeureusement de la remédiation et puis, un jour, nous a parlé de M. Gata, du Neurofeedback que son époux avait testé. J’ai consulté des sites canadiens, sidérée par les résultats obtenus sur des enfants hyperactifs.
N’ayant rien à perdre dans notre parcours si compliqué, nous sommes venus voir ! Marc travaillait dans un CAT, mais son stress permanent et ses colères épisodiques compromettaient son devenir professionnel, dans une institution qui admet le handicap, mais non les débordements intempestifs.

Et M. Gata !
Dès la première séance de Neurofeedback, Marc s’est considérablement apaisé ! J’ai toujours été convaincue, contre la psychiatrie, que son cerveau dysfonctionnait, tournait trop vite, alors que son 2ème psychiatre niait l’hyperactivité et expliquait son agitation par l’angoisse originelle. Le Neurofeedback représentait, enfin, une réponse à sa réelle hyperactivité !
Cinq séances, puis dix et Marc se calmait, devenait plus posé et trouvait un équilibre inespéré dans son quotidien et dans son milieu professionnel !!!

Ensuite, l’hypnose, nouvelle formule, avec M. Gata, qui s’adapte à chaque patient, prépare ses interventions en personnalisant son propos. Rien à voir avec ce que nous avions connu, des séances mécaniques et des propos identiques, récités, même si Marc avait commencé à regagner confiance en lui.A ce jour, nous alternons Neurofeedback et hypnose et je vois mon fils évoluer au fil des semaines, plus tranquille et quiet à chaque fois …

J’ajoute que j’ai personnellement testé le Neurofeedback, pour voir, parce que j’étais régulièrement épuisée d’avoir porté Marc pendant si longtemps ! Résultat impressionnant : ensommeillement permanent, quiétude et silence du corps, apaisement général … Je crois que j’avais réellement besoin d’arrêter ma course et de modifier mon fonctionnement psychique !

Merci, M. Gata, de nous avoir « offert » une nouvelle vie !

Et bien sûr, il faut ajouter et célébrer l’intégrité, la capacité d’écoute et l’humanité du praticien, qui se soucie avant tout du bien-être  et du rayonnement de ses patients. C’est rare !

Données scientifiques pour Neuroptimal

Les données ci-dessous sont issues d’une étude indépendante menée en 2008 à l’Université de Victoria (Canada) par Charlène Zietsma, Ph. D, réalisée auprès de plusieurs centaines de praticiens utilisant le système Neuroptimal®.

Les pourcentages indiquent la proportion de personnes présentant une amélioration de 50% et plus en fonction du nombre de séances

Nb de séances :                                             5                 10                 15               20 et +

 

Addictions                                                 10,3%          22,6%           28,0%           76,7%

 

TDA/H, hyperactivité                                 7,9%          12,3%           38,3%           79,3%

 

Allergies                                                      0,0%           20,0%           30,0%           40,0%

 

Colère                                                       15,1%           20,8%           50,0%           72,1%

 

Anxiété, attaques de panique,

phobies                                                        9,0%          25,8%          50,1%           76,3%

 

Syndrome d’Asperger                               0,0%          12,5%          26,0%            63,4%

 

Asthme                                                        0,0%          25,0%          50,0%            66,6%

 

Autisme et autres troubles

du spectre autistique                                4,5%            8,4%           18,2%           48,6%

 

Trouble bipolaire                                        0,0%           5,9%           22,3%           70,0%

 

Lésions cérébrales                                    11,4%         20,9%           35,0%           56,0%

 

Infirmité motrice cérébrale (IMC)           25,0%         40,0%           50,0%           50,0%

 

Syndrome de fatigue chronique (SFC)     0,0%           5,6%           26,4%           45,0%

 

Troubles cognitifs, fatigue

intellectuelle                                               18,5%         21,2%           41,2%           68,9%

 

Dépression                                                 10,2%          16,4%          55,8%           78,2%

 

Retard de développement                         0,0%           7,7%           23,1%           39,0%

 

Diabète                                                         0,0%            0,0%           20,0%           40,0%

 

Étourdissements,

évanouissements                                       0,0%          27,3%           77,7%           57,2%

 

Affections de l’oreille

(y compris acouphènes)                            5,6%          16,7%           22,3%           50,0%

 

Troubles de l’alimentation                      11,2%         15,8%            33,4%           52,4%

 

Effets indésirables des champs

magnétiques (électro smog)                     0,0%          50,0%          100,0%       100,0%

 

Épilepsie                                                       0,0%          25,1%            23,1%         66,6%

 

Échec scolaire                                              6,6%          13,3%            51,8%         78,3%

 

Fatigue                                                        15,7%          21,9%           44,1%          68,5%

 

Fibromyalgie                                                0,0%            0,0%           30,4%           56,4%

 

Troubles de la concentration et

de la vigilance                                            19,1%          30,2%           57,5%          78,4%

Problèmes gastro-intestinaux

(nausées, côlon irritable, diarrhées)        7,7%           33,4%           50,0%          70,0%

 

Maux de tête, migraines                            6,6%           36,4%           51,2%         71,8%

 

Troubles cardiaques                                   0,0%            0,0%            20,0%         50,0%

 

Hyper / hypoglycémie                                 0,0%            0,0%            57,2%         50,0%

 

Hyper / hypotension                                   0,0%            9,1%            36,4%         57,2%

 

Maladie de Lyme                                         0,0%            0,0%           25,0%          60,0%

 

Troubles de la mémoire                           13,2%           17,7%          38,6%          60,6%

 

Trouble de la personnalité

multiple                                                         0,0%            0,0%           33,4%          66,6%

 

Trouble obsessionnel

compulsif (TOC)                                            4,5%            4,3%          40,0%          42,8%

 

Trouble oppositionnel avec

provocation                                                   0,0%          14,3%          33,4%          75,0%

 

Troubles du système immunitaire             0,0%            9,1%          36,4%          80,0%

 

Douleurs                                                       13,5%          25,0%         35,7%          51,6%

 

Syndrome de stress post-

traumatique (SSPT)                                     17,1%          26,8%         48,6%          79,0%

 

Stress                                                            30,6%           55,1%         74,6%          87,9%

 

Schizophrénie                                                0,0%           20,0%         33,3%         40,0%

 

Timidité, anxiété sociale                             15,8%           31,7%        41,1%          68,8%

 

Problèmes de sommeil (ronflements,

insomnies, apnée…)                                    25,3%           38,0%         56,5%         72,9%

 

Syndrome de Gilles de la Tourette             9,1%             9,1%          18,2%        50,0%

 

Problèmes des yeux et de la vue              28,6%           16,7%          50,0%        50,0%

Compilation globale des résultats de l’étude

Elle démontre que les changements interviennent dès les premières séances, et que le niveau d’amélioration est de plus en plus important au fil des séances.

Niveau d’amélioration   /              Aucun                   1 à 50 %                  51 à 100 %

nombre de séances :

 

 5                                      8,6 %                       80,8 %                       10,6 %

10                                     4,3 %                       55,2 %                       40,5 %

15                                     5,0 %                       37,5 %                       57,5 %

20                                     5,4 %                       21,7 %                       72,9 %

Globalement sur tous types de désagréments confondus, un tiers des praticiens rapportent que la majorité des utilisateurs (plus de 60%) ont montré une amélioration de 100%.

Source: http://www.adnf.org/Neurofeedback_France_TDAH.htm

Témoignage de la maman de Mathéo 10 ans

Nous avons amené Mathéo chez M.GATA faire des séances de neurofeedback pour des soucis de concentration et de manque de confiance en lui.

Nous avons fait le travail de préparation que M.GATA nous avait conseillé car les changements peuvent mettre du temps à se concrétiser. Nous avons donc fait 1 séance par semaine pendant les 2 premier mois comme nous l’a indiqué M.GATA.

Nous avons constaté une amélioration de sa concentration et dans son comportement à partir de la 10iéme séance c’est à dire en période de consolidation.

Nous sommes satisfait de cette méthode, notre enfant est plus concentré dans ce qu’il fait, et il en prend conscience, les taches se font beaucoup plus rapidement, il est plus ouvert, participe plus et engage une conversation plus facilement avec les amis et la famille.

 

Aussi, en parallèle des séances, nous avons pu découvrir l’aromathérapie, et sommes très satisfaits des résultats de guérison (acné ; bobos enfants ; Pb digestifs)

Témoignage de fabrice

Je souffre de dépression depuis 20 ans (après la naissance de ma première fille), au début j’ai dû me mettre en arrêt de travail une ou deux semaines et j’ai commencé à prendre un antidépresseur (comme tous les gens dans mon cas) et je reprenais le travail comme une personne normale (avec aucun symptôme dépressif) et cela pendant des semaines voir des mois.
Et pour une raison inconnue la dépression revenait sans que je ne puisse rien faire pour l’arrêter. C’est horrible car chaque jour qui passe on s’enfonce dans cet état d’inutilité où tous désirs disparaissent (je devenais quelqu’un d’autre car je suis par nature plutôt actif, j’aime construire des choses, travailler à la maison, réparer la voiture …)

Je me suis vite aperçu que les antidépresseurs ne changeaient rien pour moi sur le long terme alors j’ai cherché ailleurs des réponses que la médecine traditionnelle (que je qualifierais de « commerciale ») ne pouvait m’apporter.
Dans ce choix on est pour ainsi dire presque seul (c’était il y a 18 ans environ, les choses ont changé depuis), au début j’ai essayé l’homéopathie puis l’acupuncture (sa pique trop) et par une connaissance j’ai essayé le système MORA mais les résultats étaient plutôt faibles.

Mais ce qui m’a vraiment fait prendre conscience de ce qui se passe dans notre tête (subconscient) c’est la kinésiologie et là les symptômes et la fréquence des ‘crises ‘ ont commencé à se modifier mais la maladie était toujours là.
Il faut savoir qu’entre-temps je me suis aperçu que je n’étais pas un simple dépressif mais que je souffrais de troubles bipolaires et là ça change tous car les traitements ne sont pas les mêmes (qu’ils soient chimiques ou naturels). Après des recherches j’ai vu un traitement qui pourrait être efficace mais avec des effets secondaires nombreux, donc je me suis dirigé vers l’orotate de lithium (complément naturel) et il n’y a aucun effet secondaire et depuis je vais mieux.
J’au voulu faire des séances d’EMDR mais le praticien m’a conseillé avant de faire du Neurofeedback et c’est comme cela que j’ai connu Mr Gata qui comme tous les praticiens (médecine parallèle) que j’ai connu, se préoccupent de la personne et pas de son argent.

Depuis que je vois Mr Gata, les symptômes se sont modifiés et pourtant, je ne fais pas assez de séances rapprochées et avec ce que j’ai appris par la Kinésiologie, je peux quelquefois arrêter une ‘crise montante’, il m’arrive d’être en période haute. (Suractivité nocturne) mais elle n’est plus suivie comme avant d’une dépression (d’une durée d’un mois). Après des analyses de sang qui n’ont rien révélé, je sais que je combats la maladie en permanence, car j’ai des périodes de fatigues.

Je conseille le Neurofeedback car il n’y a rien à faire de contraignant, tout se fait tout seul, il n’y a aucun danger à avoir plutôt des bénédictions pour ceux qui ont des problèmes de santé même si aujourd’hui je ne suis pas complètement guéri je ne désespère pas car après chaque séance les choses changent.

Je remercie Mr Gata pour son aide.

Témoignage de la maman de Tristan 9 ans

Tristan 9 ans

Nous avons connu Mr Gata Éric grâce à une dame qui donnait des cours de remédiation pédagogique à notre fils de 9 ans qui avait des troubles de la concentration et une phobie de l’école.

Les résultats ont été stupéfiants car dès la première séance Tristan était plus serein à l’école et l’entourage scolaire m’a convoqué pour me demander ce qui s’était passé pendant les vacances d’hiver car les résultats se sont nettement améliorés et son comportement s’est apaisé.

Nous remercions Mr Gata pour son écoute et son professionnalisme car il nous a rassuré en nous expliquant sa méthode douce neurofeedback. De plus, étant, en relation avec une des mamans qui a fait suivre son fils chez Mr Gata Éric et me donnant tous les résultats positifs du bien-être ressenti par son petit garçon, je ne peux qu’approuver cette méthode.

Enfin Tristan se fait une joie à chaque séance ! Un grand merci !

Témoignage de la maman d’Ulysse 9 ans

En juillet 2015, face à aux difficultés d’apprentissage de mon fils de 9 ans (signalées par ses enseignant(e)s depuis la maternelle) j’ai essayé le Neurofeedback sur les conseils de son enseignante particulière. Mr Gata nous a tout d’abord reçus deux fois par semaine jusqu’à fin aout. Les progrès ont été très rapides et mon mari (relativement septique au départ) et moi avons constaté, avant même la rentrée scolaire, une évolution très positive tant dans la capacité de concentration de notre enfant que dans sa motivation dans les activités scolaires.

A la rentrée nous avons peu à peu, sur les conseils de Mr Gata, espacé les séances (hebdomadaires, bihebdomadaires et aujourd’hui mensuelles). Les progrès sont toutefois toujours constatés et mon fils est aujourd’hui dans la norme de ce qui est attendu par ses enseignants. Aller en classe est devenu beaucoup moins angoissant pour lui et ses résultats aux évaluations continuent d’évoluer positivement.

Pour conclure je dirai que mon fils est toujours très content de suivre ses séances chez Mr Gata qui a su s’adapter pour lui proposer des formules séduisantes. De notre côté nous avons, son père et moi, été les premiers surpris par l’efficacité de cette méthode et par les résultats obtenus. Il nous arrive très souvent de vanter le Neurofeedback dans notre entourage.

 

Témoignage de la maman de matys 10 ans.

Je suis la maman de Matys 10 ans autiste. Nous avons connu le neurofeedback il y 3 ans à Toulouse, où se trouve l’association Dominique dont nous faisons parti. Les thérapeutes nous ont expliqué le bien fait de la méthode et surtout le fonctionnement du cerveau (ce qui est très important pour comprendre le pourquoi du comment). Matys a donc fait une séance à Toulouse mais c’est un peu loin pour une séance hebdomadaire…:-)

En rentrant j’ai fais quelques recherches et je constate que cette méthode est reconnue dans bien des Pays mais pas en France. Après tout je décide de trouver un praticien aux alentours, car de toute manière ça ne peut pas faire de mal à notre fils, surtout que durant une séance de 30 à 45 minutes il est confortablement installé dans un fauteuil à regarder son dessin animé préféré !

Nous avons rapidement rencontré Mr GATA qui reçoit Matys tous les 15 jours. Le constat est que Matys est plus concentré, plus posé, dort mieux. Lors des grandes vacances nous faisons un break et nous voyons réapparaître les mauvaises habitudes de Matys…

À l’école, son AVS a remarqué ses changements sans être au courant que Matys faisait des séances de neurofeedback.

Cela fonctionne pour bien des maux (sommeil, tremblements, douleurs…), je vous le conseille et Mr Gata est à l’écoute, il est de bon conseil et avec mon fils il a su prendre le temps pour ne pas l’effrayer et s’adapter à lui et ses angoisses, Merci.

Les changements grâce au neurofeedback

Changements grâce au neurofeedback.

 

Le processus de transformation
neurofeedback changement

Ces changements peuvent apparaitre dès les premières séances dans la majorité des personnes. Grâce au principe du feedback le cerveau doit changer. Biologiquement, lorsqu’il y a coiencidence temporelle entre la turbulence dans le cerveau et l’interruption, les connexions synaptiques entre neurones vont se modifier c’est le début de changements grâce au neurofeedback.

neurofeedback changement

Mais il est possible que la personne ne constate pas de changements cela est du à ce que Val Brown appelle les contraintes extrinsèques.

Des éléments peuvent venir perturber l’apprentissage, le ralentir voire même l’empêcher. Une mauvaise hygiène du sommeil, des problèmes respiratoires et des allergies peuvent intervenir de façon importante.

Une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise diététique peuvent également être un frein à la réorganisation du cerveau.

changements grâce au neurofeedback

L’environnement joue un rôle essentiel dans la facilitation ou le blocage des changements grâce au neurofeedback. Tout facteur de stress peut intervenir. toute personne de l’entourage sont elles-mêmes figées dans leur rôle et leur vision de l’autre, et sont dans l’incapacité d’accepter que les relations changent, cela devient très difficile pour la personne qui elle souhaite changer.

Le praticien également joue un rôle. La relation qu’il établit avec le client et son attitude pendant la séance peuvent faciliter ou au contraire freiner le changement.

Il arrive aussi qu’il y ait des changements et que la personne ne s’en rende pas compte. La personne ne ressent pas le changement ou ne le voit pas chez son enfant. Or le praticien constate des changements grâce au neurofeedback dans le comportement de la personne: moins agité, plus concentré, le visage plus détendu, la voix plus tonique, le regard plus joyeux.

Le moment du changement est important: il faut être prêt à changer. Changer lorsqu’on souffre énormément en plein milieu d’une crise  peut être difficile. Il faut alors surmonter des résistances plus grandes. Parfois il vaut mieux attendre que la crise soit passée. Une personne angoissée, et qui souffre de son angoisse, est protégée par ses proches qui compatissent avec son angoisse. Elle désire être moins angoissée, mais l’idée que ses proches risquent d’être moins attentionnées lui fait peur. Et elle préfère le statu quo plutôt que de perdre ce qu’on appelle des « bénéfices secondaires ».

La focalisation sur un domaine précis de changement attendu peut aussi empêcher la personne de constater des changements grâce au neurofeedack dans d’autres domaine. Une personne qui souffre d’acouphènes porte en permanence son attention sur cette gêne qui peut-être extrêmement pénible à supporter. Cette personne aura peut-être du mal à accepter l’idée de faire un nombre inconnu de séances avant que son problème d’acouphènes diminue. Des parents focalisés surle problème de la marche chez leur enfant ne voient pas qu’il est plus détendu, qu’il sursaute moins, qu’il est plus motivé.

Lorsque l’attente est trop forte, la pression sur soi ou sur son enfant peut empêcher le processus de changement. La pression  et l’attente de résultats peuvent être un facteur de stress supplémentaire et cela ne contribue pas au changement, loin de là.

Neuroptimal est une méthode très efficace et très rapide. Mais comme elle respecte notre cerveau et qu’elle ne veut pas le stimuler en lu imposant quoi que ce soit, il faut savoir attendre. C’est la clé du changement.

Remerciement à Corinne Fournier pour son investissement.